ENSEIGNEMENT
La personne recrutée rejoindra l’équipe pédagogique de l’option Analyses Biologiques et Biochimiques (ABB) du Département de Génie Biologique de l’IUT Lyon1 et participera à la formation de techniciens supérieurs polyvalents à vocations multiples. Cette formation est proposée en deux ans ou sous la forme d’une « Année Spéciale » (ABBsp).

Plus spécifiquement, la personne recrutée assurera les enseignements de Travaux Dirigés et de Travaux Pratiques de Pharmacologie – Toxicologie de seconde année de DUT ABB (UE 3.2 et 4.2) et ABBsp (UE1.2 et 2.2), ce qui représente 160 heures eq TD. Son service sera complété par des enseignements de Travaux Pratiques de Physiologie Animale de première année (UE 2.2) et de filière ABB (UE 2.3)

La personne recrutée devra impérativement être titulaire d’une qualification à l’expérimentation animale pour concepteur de procédures et de projets (niveau 1/B) et avoir de l’expérience pratique en expérimentation animale. Elle devra participer à l’effort de réduction du recours à l’animal dans l’enseignement de la Physiologie et de la Pharmacologie en proposant des outils et méthodes alternatifs.

La personne recrutée contribuera également aux diverses activités du département de Génie Biologique, en participant par exemple à l’encadrement des stages, des Projets Tuteurés ainsi qu’aux différents jurys et soutenances. Enfin, à court terme, elle devra assurer la responsabilité pédagogique et administrative des formations réglementaires spécifiques à l’expérimentation animale pour concepteurs de procédures et de projets (niveau 1/B) et pour les personnels appliquant les procédures expérimentales que nous proposons au sein du département (niveau 2/A).

Contact : SAY Ludovic, Chef du département de Génie Biologique
ludovic.say@univ-lyon1.fr
0472692051

RECHERCHE
Parmi les changements environnementaux actuels, les pollutions physico-chimiques environnementales constituent une problématique à forts enjeux scientifiques et sociétaux. Leurs effets se déclinent à différents niveaux d’organisation, depuis la cellule jusqu’au fonctionnement des écosystèmes. Le cœur du projet vise la caractérisation de l’exposome et le devenir des molécules polluantes au sein des organismes par des approches de toxicologie et pharmacologie expérimentales. Le/la candidate développera des applications sur les réponses adaptatives de la faune sauvage aux pollutions environnementales, en lien avec l’immunité, l’état de santé et les traits d’histoire de vie (en particulier la sénescence) des individus.

La personne recrutée rejoindra le Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive (UMR 5558 LBBE) où il bénéficiera des suivis à long terme des populations (département Ecologie Evolutive) et de l’accès à un plateau expérimental pour des approches fonctionnelles, notamment sur animaux sauvages (animalerie Dubois). De plus, il/elle s’appuiera sur l’expertise et les travaux en cours dans les domaines de la pharmacologie (équipe Evaluation et Modélisation des Effets thérapeutiques) et de l’écotoxicologie (Modélisation et écotoxicologie prédictives).

Le programme de recherche du/de la candidat/e viendra renforcer la dynamique du laboratoire dans le domaine des conséquences de la pollution sur les organismes (projet Scientific Breakthrough UDL ALAN) et des interactions environnement/infectiologie (Labex Ecofect).

Contact : Manolo GOUY, Directeur du LBBE
Manolo.gouy@univ-lyon1.fr
+33 (0)4 72 43 11 67

Fiche de poste