Hommage à Konrad Beck

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès prématuré de Konrad Beck en Novembre 2022. Après avoir obtenu son Ph.D en Biophysique au Max Planck Institute of Biophysics en 1984, il a parcouru le monde apportant des contributions majeures dans le domaine de la matrice extracellulaire, notamment en élucidant la structure de divers motifs conservés des protéines matricielles et révélant la relation avec leur fonction. Il s’est ensuite installé à Cardiff (UK) comme Professeur en biophysique des protéines, Université de Cardiff, Collège des sciences biomédicales et de la vie. A une époque où les travaux sur les lames basales n’en étaient qu’à leur balbutiements, il a révélé et caractérisé l’organisation en hélice alpha super enroulée des laminines, apportant une brique fondamentale à la compréhension des assemblages supramoléculaire de ces molécules. Ses travaux restent des références importantes à ce jour. J’ai eu le privilège d’accueillir Konrad dans mon laboratoire à Lyon, comme chercheur invité (20022004), période durant laquelle il a fortement interagit avec tous les membres de notre département Matrice Extracellulaire à l’Institut de Biologie et Chimie des Protéines.

Patricia Rousselle

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.